HOPITAL DE TRICHY

L’hôpital-Couvent de Trichy

 

La mère supérieure de ce couvent s’appelle Sister Rita. Cette femme, calme, efficace, humble et forte tout à la fois nous fait forte impression depuis 2006.

Ce couvent de sœurs infirmières comporte trois ailes distinctes :

– SIDA

– TUBERCULOSE

– LEPRE

C’est évidemment un choc pour nos élèves de passer trois jours avec des enfants parfois condamnés, ou bien marqués par des blessures impressionnantes (dans le cas de la lèpre). Les seuls résidents de ce couvent que nos élèves ne rencontrent pas sont les tuberculeux, à cause de la forte contagion (même pour nous).

Notre action : remise d’un chèque pour des projets spécifiques (souvent dirigés vers l’agrandissement des structures), animations avec les enfants, aide à certains soins, apport en matériel (médicaments, compresses, pansements…).

Les atouts de cette structure:

– Bien que ce soit un couvent catholique, tous les malades qui vivent dans la précarité y sont accueillis sans distinction, que ce soit d’ordre économique, de hiérarchie sociale (castes et intouchabilité) ou confessionnelle (comme au volontariat de Pondichery);

– Sister Rita a fait son noviciat en Italie. Elle présente une symbiose intéressante entre la culture européenne et la culture indienne, ce qui avantage la communication et la qualité des relations;

– Ce couvent est soutenu depuis plusieurs dizaines d’années par Action Damien.